best assignment writing service
Pourquoi les agriculteurs sont-ils en colère ?

06-09-2017

Pourquoi les agriculteurs sont-ils en colère ?

Des chiffres clés

“Réglementations complexes, charges trop lourdes, baisse des prix des céréales et des fruits et légumes, les motifs de colère ne manquent pas pour les agriculteurs français.”

source : Le Monde

  • Disparition de la moitié des travailleurs permanents depuis 20 ans
  • Disparition de plus de 90 000 exploitations agricoles de moyenne et grande taille entre 2000 et 2013 avec 400 000 exploitations en 2010 contre environ 300 000 en 2013.
  • Diminution des petites exploitation de 36% entre 2000 et 2010
  • Paradoxe : l’espace agricole en France n’a pas diminué car les surfaces moyennes d’exploitation ont augmenté passant de 66 hectares en 2000 à 85 hectares en 2013.
  • Diminution du revenu agricole : le revenu moyen était de 35 500 euros en 2012, il a ensuite baissé de 20% pour atteindre 28 900 euros en 2013. Ceci s’explique notamment par un recul du secteur céréalier
  • Des revenus instables s’expliquant par la hausse et la baisse successives des prix sur le marché ainsi que par les variations de volume de production : les secteurs les plus touchés par l’inflation sont les producteurs d’oeufs, de vins et de lait. En revanche les producteurs de céréales, légumes, fruits et pomme de terres ont connu une déflation considérable.
  • Les charges d’approvisionnement (semences, engrais, produits phytosanitaires, carburants) ont beaucoup augmenté : elles ont augmenté de 31% entre 2010 et 2013.

Les subventions européennes et nationales restent relativement stables et n’augmentent plus. Il existe des disparités de subventions selon les secteurs concernés. Les subventions approchent les 40 000 euros pour les céréales contre seulement 9 000 euros pour les producteurs de légumes. Le montant des financements de la PAC était de 65 milliard d’euros entre 2006 et 2013 contre 56 milliards d’euros de 2014 jusqu’en 2020.

1 commentaire

  • cornet

    5 octobre 2017

    ah ben ma fille avec des chiffres qui ont trois voire 4 ans tu verras l avenir en 2016. sans déconner parler des revenus de 2012 /2013 année euphorique des céréaliers . veux tu que je te parles des arrêts laitiers et ceux en céréales depuis 1 an avec des pertes d'exploitations de plus de 50000 euros . viens avec moi a l écoute des agriculteurs et tu comprendras mieux leur souffrance

Laisser un commentaire

A propos de AgriAgile

Ce blog est ouvert à tous ceux qui pensent que l'agriculture française a tout pour réussir !

Publicité

Articles récents

expert-writersbuy custom essaysbuy essays online